Pas de Pulitzer pour les écrivains cette année

La commission du prix Pulitzer a déclaré le lundi 16 avril qu’il n’y aurait pas de lauréat officiel cette année dans la catégorie «fiction».

Cela n’était pas arrivé depuis 1977 : cette année, le prix Pulitzer ne sera pas remis, les membres de la commission n’ayant pas trouvé d’ouvrage de fiction digne, à leurs yeux, de recevoir cette récompense.

Le jury, composé de l’écrivain Michael Cunningham, de l’éditrice Susan Larson et de la critique Maureen Corrigan avait examiné 341 romans pour n’en garder que trois : Train Dreams de Denis Johnson, Swamplandia! de Karen Russell et The Pale King, roman posthume de David Foster Wallace (décédé en 2008). A ce stade, le choix revenait à une commission, dont les membres se sont déclarés incapable d’élire un des ouvrages, et ont préféré renoncer à décerner le prix.

Pendant américain du Goncourt français, le Prix Pulitzer de la fiction vaut à son lauréat une publicité et des ventes assorties. Le phénomène profitant aussi largement aux éditeurs et aux libraires, l’annonce a consterné tout le milieu du livre américain. Les trois membres du jury de présélection ont exprimé leur déception. «Lorsque trois livres d’une telle qualité sont sélectionnés et qu’on ne décerne pas de prix, cela veut dire, à mon sens, que quelque chose de va pas», a déploré Michael Cunningham.

Le Magazine Littéraire